Accueil >

Actualité

Thomas Kerisit : Premier Match en PRO A

Grande nouvelle pour le Basket breton mais tout particulièrement pour Thomas Kerisit, l'arbitre de 26 ans originaire de Douarnenez va officier son premier match dans l'élite du Basket français sur la rencontre ASVEL - Bourg le 25 Octobre prochain. C'est donc l'occasion de revenir sur le parcours de Thomas mais également d'avoir ses impressions quant à l'atteinte de ce nouveau palier.

 

Son parcours :

  • Né le 20 Janvier 1988
  • Premières licences signées au BC Douarnenez Tréboul
  • Obtention du diplôme d'arbitre officiel en 2003
  • Pensionnaire du Pôle Arbitre de St Brieuc de 2003 à 2006
  • Arbitre départemental en 2003
  • Arbitre régional en 2004
  • Niveau CF2 en 2005
  • Niveau CF1 en 2008
  • Arbitre NM1 en 2010
  • Arbitre PRO B en 2013
  • Arbitre PRO B / PRO A en 2014

L'interview de Thomas :

Tu vas arbitrer ton 1er match de Pro A le 25 octobre prochain (ASVEL / BOURG). Quelle a été ta réaction lorsque tu as reçu cette 1ère désignation en Pro A ?

Tout d’abord beaucoup de joie et de fierté. Après 11 ans de travail, des moments de joie mais aussi quelques déceptions, voir ce premier match de PROA arriver en ce début de saison est la reconnaissance du travail accompli mais aussi de l’investissement du basket breton dans l’arbitrage, notamment dans la dernière décennie. Ce n’est cependant pas une finalité mais une étape vers la suite, il va tout d’abord falloir faire ses preuves à ce niveau et ensuite grandir dans cette division.

Le plus dur n’est probablement pas d’accéder au haut-niveau mais d’y rester. Comment vas-tu aborder ce 1er match officiel à ce niveau ?

De la même façon que les autres matchs, par un travail technique, vidéo et physique la semaine qui précède la rencontre.

Peux-tu nous parler de ton investissement durant ces 11 années d’arbitrage pour arriver au plus haut-niveau Français ?

J’ai eu la chance de rencontrer au tout début de mon activité des gens exceptionnels. Jean-Jacques Kerdoncuff, mon premier président de CDAMC à l’époque, qui m’a fait arbitrer le lendemain de mon examen écrit ! Il m’a aussi permis de rejoindre l’année suivante la structure de formation des jeunes arbitres que venait de monter La Ligue de Bretagne avec sa présidente Jacqueline Palin. Cette structure unique et novatrice de part son approche intensive et orientée vers le haut-niveau de l’arbitrage m’a permis d’être au contact quotidien de Patrick Taffin qui m’a beaucoup apporté… J’ai aussi suivi avec attention son ascension en PROA lorsque j’étais encore au Pôle Espoir Arbitres !

Ensuite c’est un investissement sans interruption depuis 11 ans à travers l’observation de matchs, la participation à des stages et tournois, le travail technique/physique/vidéo, les discussions prolongées jusqu’au bout de la nuit avec les collègues... L’encadrement de stages car c’est aussi important d’apprendre au contact des autres, de rendre un peu de ce dont on a pu bénéficier ! La remise en question aussi, permanente même s’il faut être certain de ses forces… « Celui qui renonce à être meilleur cesse déjà d’être bon », c’est vraiment ma philosophie au quotidien, il faut tout le temps essayer de repousser ses limites et tenter de tendre vers la meilleure performance possible.

Je ne pourrais citer ici tous les gens qui m’ont aidé et m’aide encore, mes nombreux formateurs, mes amis, ma famille et notamment ma maman qui s’est beaucoup investie au début quand je n’avais pas encore le permis… Les joueurs, coachs que j’ai rencontré, 9 de mes fidèles collègues avec qui on a traversé tous les sentiments ces dernières saisons… Et encore beaucoup d’autres rencontres de gens formidables à venir !

Quels sont tes prochains objectifs ?

Tout d’abord faire mes preuves cette saison pour rejoindre définitivement le groupe PROA et ensuite évoluer naturellement dans la hiérarchie de cette division.

As-tu des anecdotes ou souvenirs marquants ?

Quelques unes mais la plus marquante restera ce match France/Russie en U20 avec mon ami Fred Bretel lors du tournoi de Fougères. A -25 dans le 2ème QT, la coach russe a pris un TM et ramenée toute son équipe aux vestiaires pour ne jamais revenir. Dans une salle pleine à craquer, je vous laisse imaginer l’incompréhension ambiante…

L’histoire nous fera savoir que le Championnat d’Europe débutait la semaine suivante et que les Russes ne voulaient pas prendre 40 points. Et 10 jours plus tard la Russie battait la France en 1/8 de finale de l’Euro U20…

Quels conseils pourrais-tu donner aux jeunes arbitres Bretons ?

Travailler, être humble et décider car c’est bien là le rôle essentiel de l’arbitre. Mais surtout prendre du plaisir, parce qu’au final c’est bien ça le plus important non ?

Objectif 34 000

Actuellement nous sommes Licenciés
19 879

Fil infos

Nos partenaires

Les partenaires de la Ligue de Bretagne de Basketball

Académie du basket breton

Partenaires institutionnels de la Ligue de Bretagne de Basket-ball

Logo CROS Logo CNDS Logo Région Bretagne Logo FFBB